Myopie

La myopie est un phénomène très répandu, et un simple contrôle de la vue suffit à un médecin ophtalmologue pour la diagnostiquer. En effet, 18% des adolescents sont aujourd’hui touchés par la myopie dont la progression semble aller plus vite que les autres affections de la vue.

La myopie apparaît généralement à l’adolescence et continue son évolution jusqu’à l’âge de 20 ans. Mais il existe parfois des myopies plus fortes qui apparaissent beaucoup plus tôt et peuvent entraîner un handicap chez l’enfant. Pour certains scientifiques, la myopie est un trouble génétique, tandis que, pour d’autres, elle est due aux nouveaux comportements quotidiens qui stimulent la vision de près (télévision, ordinateur, lecture…).

Ce trouble visuel est couramment expliqué par un œil plus allongé que la normale, projetant ainsi l’image juste devant la rétine alors que normalement elle devrait être projetée sur la rétine. Les myopes n’ont donc pas de problème de vue lorsqu’ils regardent de près, mais, dès qu’il s’agit d’une vision de loin, l’image obtenue par leur œil est très floue.

On peut désormais corriger la myopie par le biais des lunettes ou des lentilles, voire par une opération au laser.

Trouvez une mutuelle adaptée à votre myopie.


Choisir la correction de la myopie

Tout myope a le choix entre les lunettes et les lentilles pour la correction de son trouble visuel.

Les verres des lunettes corrigeant la myopie sont « concaves » et plus fins au centre qu’aux extrémités des verres. En raison de cette forme de verres, il est très important de bien choisir la monture des lunettes. Si le degré de la correction est à plus de -3 dioptries, une monture d’une forme trop grande est à éviter.

Quant à la correction de la myopie par des lentilles, l’image perçue est d’une taille normale, à l’inverse des lunettes qui captent une image rétrécie. On peut donc dire que les lentilles sont plutôt des bons correcteurs de la myopie.

Myopie

Remboursement des lunettes et des lentilles pour la myopie

Pour la correction de la myopie, les verres des lunettes sont simples. Ils ne sont pas si onéreux, mais leur prix varie quand même en fonction des traitements à appliquer (antireflets, anti-rayures, amincissement, etc.).

Toutefois, quelque soit le coût réel d’achat des lunettes pour la correction de la myopie, le remboursement de la Sécurité Sociale reste très faible. Le montant de base remboursé pour les verres n’excède pas les 14,72 € par verre, avec un taux de remboursement de 60%. Pour la monture de la paire de lunettes, la prise en charge de la Sécurité Sociale est seulement de 1,70 €.

Face à cette situation, les myopes auront donc meilleur choix de souscrire à une complémentaire santé optique (mutuelle myopie) pour que leur dépenses soient prises en charge à l’optimum. Les mutuelles santé optique prendront en effet le relais de la Sécurité Sociale dans le remboursement des lunettes ou lentilles dont les myopes ont besoin. Il faut cependant veiller à bien comparer les mutuelles santé optique pour choisir celle qui propose un bon forfait annuel.

Comments are closed.