Presbytie

La presbytie est un trouble visuel qui attaque la vision de près. Ce phénomène se manifeste normalement et couramment au fur et à mesure que l’âge augmente et que la capacité de l’œil à distinguer des objets de près diminue. Ainsi, la correction de la presbytie est tout de suite recommandée au patient dès sa détection pour éviter la progression rapide du phénomène.

Après l’établissement du diagnostic de presbytie par un médecin ophtalmologue, ce dernier met à la disposition du patient plusieurs solutions de correction de ce trouble visuel pour qu’il fasse son choix. En effet, le patient peut soit recourir aux lunettes (verres progressifs, verres à double et triple foyer, verres de lecture, etc.), soit opter pour des lentilles, voire éradiquer totalement le trouble par le biais d’une chirurgie.

Trouvez une mutuelle adaptée à votre presbytie !


Prise en charge de la correction de la presbytie par la Sécurité Sociale

La majorité des presbytes préfère généralement une correction de leur trouble par des verres multi-focaux : plus de 40% des presbytes portent aujourd’hui des lunettes avec ce type de verres. Il est à noter que ces verres sont un peu plus onéreux que les verres simples, et que le remboursement par la Sécurité Sociale n’est pas plus élevé pour les verres progressifs que pour les autres verres.

Le système de prise en charge des verres progressifs par la Sécurité Sociale fonctionne de la même manière que celui de prise en charge des autres verres : un remboursement qui évolue selon le degré de la correction. A cet effet, la variation des tarifs de convention fixés par la Sécurité Sociale va de 7,32 € par verre pour une correction entre -4.00 et +4.00, jusqu’à 24,54 € par verre pour une correction entre -8.00 et +8.00.

Mais, quelle que soit l’intensité de la correction, le remboursement reste à hauteur de 60% de ces tarifs conventionnels, soit une prise en charge des verres progressifs pour un montant de 14,72 € par verre au maximum. Il est connu que les tarifs de convention fixés par la Sécurité Sociale sont très bas et restent bien loin au-dessous des tarifs pratiqués sur le marché (les verres progressifs traditionnels coûtent entre 95 € et 250 € en moyenne sur le marché).

woman and eye chart

Prise en charge de la correction de la presbytie par une mutuelle santé

Vis-à-vis du faible remboursement par la Sécurité Sociale des moyens de correction de la presbytie, il est indispensable pour les patients de souscrire à une mutuelle complémentaire santé optique (mutuelle presbytie) et de choisir un forfait optique bien adapté aux soins nécessaires. En effet, c’est seulement de cette manière que l’on peut obtenir un bon remboursement des verres progressifs ou des lentilles.

La prise en charge par les mutuelles presbytie s’exprime plutôt dans des remboursements sous forme de forfaits optique que dans ceux exprimés en pourcentage des tarifs de convention. En effet, étant très bas, les tarifs de convention fixés par la Sécurité Sociale ne permettront jamais d’offrir des remboursements satisfaisants aux assurés même à un taux très alléchant (ex : 600%).

Comments are closed.